• chloecoffy

Le piège des consignes


Depuis quelques semaines, en méthodologie, nous travaillons sur la compréhension des consignes. Ce fut l'occasion de voir que beaucoup d'entre elles constituent des pièges (involontairement) pour les élèves.


Par exemple, la consigne suivante nécessite une gymnastique d'esprit pour comprendre dans quel ordre l'exécuter :

"Entoure les additions que tu sais calculer dans ta tête".

L'enfant doit comprendre qu'il doit

1) effectuer les additions de tête,

2) entourer celles qu'il parvient à faire.

Ce qui n'est pas forcément logique et qui en perd plus d'un !



Autres exemples : "Calcule ces additions après les avoir posées" ; "Conjugue les verbes du premier groupe que tu auras trouvés dans le texte".


Mais une fois que l'on a expliqué cela aux enfants, qu'ils ont bien pris le temps de visualiser dans leur tête, c'est gagné ! Et cela se voit sur leur visage réjoui.

Pour les enfants ayant des troubles des apprentissages, il est préférable de dissocier la double consigne en deux consignes successives.

77 vues